Health Data Hub : 10 projets retenus pour améliorer l’expérience de santé via l’IA

Le CHU de Toulouse (2 projets), l’AP-HP, l’Institut Curie, l’Université de Bordeaux, l’Institut Mines Telecom, la Fondation Rothschild ainsi que les sociétés privées Quantmetry, Damae Medical et E-Scopics sont les porteurs des 10 projets lauréats sélectionnés à l’issue du deuxième appel à projets (AAP) co-organisé par le Health Data Hub (HDH) avec le Grand Défi « amélioration des diagnostics médicaux par l’IA » et Bpifrance. Ces résultats ont été dévoilés à l’occasion d’un événement en ligne et au Hub de Bpifrance la 9 juillet 2020.

Pour rappel, cet AAP avait pour objectif de sélectionner une deuxième vague de projets innovants centrés cette fois-ci sur l’amélioration de l’expérience du système de santé par l’intelligence artificielle. Les candidats devaient se positionner sur l’un des 2 axes suivants :
● « développement d’application à base d’IA à destination des professionnels ou des patients » ;
● « développement de modèles de populations pour la prévention ou la thérapie fondés sur des techniques innovantes d’analyse de données ».

Chaque projet lauréat va bénéficier :
● d’un soutien financier provenant du Grand Défi et opéré par Bpifrance d’un montant maximum de 300 000 euros sous forme de subvention pour des dépenses de recherche et développement et pour une durée de projet comprise entre 12 mois et 24 mois ;
● d’un accompagnement opérationnel de la part du HDH portant par exemple sur les démarches visant à accéder aux données, l’appui à la collecte et l’organisation des données, la mise à disposition de moyens de calcul et de stockage, la mise en relation avec d’autres acteurs de l’écosystème.

Les 10 projets lauréats (en bref) :
● AI-DA Ultrasound :
– porteur principal : e-Scopics
– partenaire : CHU de Bordeaux
objectif : guider l’utilisateur (endocrinologue ou gastroentérologue) dans la prise en main de la sonde d’échographie ultra-portable digitale développée par E-Scopics, en développant des outils d’assistance au positionnement de la sonde et à l’acquisition de mesures ;

Apriorics (« Apprentissage profond renforcé par l’immunohistochimie pour la requalification d’images de cancers du sein ») :
– porteur : CHU de Toulouse
– partenaire : Institut Claudius Regaud
objectif : utiliser l’IA afin de décrire les tumeurs (cancers du sein) de manière précise, extensive et intelligible pour le pathologiste ;

Apsoren :
– porteur : CHU de Toulouse
– partenaire : Collective Thinking
objectif : fournir un outil permettant de repérer les patients victimes de traumatisme crânien qui ne bénéficieraient pas de l’ensemble des soins qui leur seraient nécessaires ;

Daicap (Développement d’un outil d’aide à l’interprétation de l’IRM prostatique) :
– porteur : AP-HP
– partenaires : Inria, CHU de Lyon-Edouard Herriot, CHU de Lille, CHU de Strasbourg, CHU de Bordeaux-Pellegrin, Incepto
objectif : détection et caractérisation du cancer de prostate basé sur l’IA (apprentissage profond par réseau de neurones) ;

Deepmap :
Porteur : Damae Medical
Damae Medical développe une technologie d’imagerie optique propriétaire LC-OCT permettant d’acquérir des images microscopiques 3D de la peau. Dans le cadre du projet Deepmap, la société propose de développer une solution d’aide à l’interprétation de ces signaux afin de mieux caractériser les lésions suspectées de cancer et d’en définir les marges de résection optimales ;

● Innerve :
– porteur principal : Quantmetry
– partenaire : CHU Bicêtre (AP-HP)
objectif : développement d’un logiciel de diagnostic précoce des neuropathies des petites fibres basé sur l’IA ;

Precision-Predict :
– porteur principal : Institut Curie
– partenaires : Centre Léon Bérard, Centre Oscar Lambret, Institut du Cancer de Montpellier, Centre Paoli-Calmettes, Centre Jean Perrin, Centre François Baclesse, Centre Georges-François Leclerc, Institut Bergonié
objectif : créer une base de données cliniques et d’imagerie médicales de patients atteints d’un cancer broncho-pulmonaire avec une mutation activatrice de l’EGFR et traités par une thérapie ciblée ;

● Sedaar :
– porteur principal : Fondation Rothschild
– partenaire : ADCIS
Objectif : construction d’une base d’images ophtalmologiques (OCT et rétinophoto) multimodale, multi pathologie et de qualité (annotation manuelle de qualité) ;

● Tamis :
– porteur principal : Institut Mines Telecom
– partenaires : CHU Avicenne (AP-HP), Tribvn
objectif : coupler IA et production par microscopie holographique de jumeaux optiques super-résolus des frottis sanguins afin de permettre une manipulation numérique facilitée pour une exploration approfondie de l’ensemble du volume des cellules.

 

Source : Health Data Hub