Bilan du colloque « L’Intelligence Artificielle au service des entreprises »

Date : 26 juin 2019 / Lieux : Bilbao

 

Le colloque « L’Intelligence Artificielle au service des entreprises » s’est déroulé le 3 juillet dernier à Bercy. À cette occasion, différents éléments relatifs au secteur de l’IA en France ont été mis à jour, notamment les principaux axes du volet économique de la stratégie nationale pour l’IA.

Le volet économique de la stratégie nationale d’IA

Lors de cet événement, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire,  Cédric O et Agnès Pannier-Runacher, respectivement secrétaire d’État chargé du numérique et secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances ont dévoilé le volet économique de la stratégie nationale pour l’IA.

Les trois grands défis IA

Le Fonds pour l’innovation et l’industrie (FII) financera à hauteur de 100 millions d’euros :

  • les diagnostics médicaux,
  • la sécurisation des systèmes,
  • l’automatisation de la cybersécurité.

Les challenges IA

Porté par la DGE, la Bpifrance et le Secrétariat général pour l’Investissement (SGPI), l’objectif de ce projet est la mise en relation des offreurs et des utilisateurs de l’Intelligence artificielle pour résoudre des problèmes concrets.

Le programme d’investissement d’avenir (PIA)

Les 250 millions d’euros mobilisés pour ce programme permettront de financer des projets structurants dédiés à l’IA.

Appel à projets pour les développements de solutions en IA

Dans le cadre de l’appel à projets (APP) pour l’accompagnement et la transformation des filières porté par la Bpifrance, un nouvel APP visant à cofinancer des initiatives de mutualisation de données pour le développement de solutions IA sera dévoilé courant juillet.

Signature du Manifeste pour l’intelligence artificielle au service de l’industrie

Lors de ce colloque, certaines entreprises françaises ont signé un manifeste de coopération sur l’IA en présence du ministre. Par ce biais, de grands groupes industriels comme Thalès, Safran ou Total s’engagent à « établir un diagnostic commun » et à définir des actions concrètes et coordonnées avec l’écosystème français de l’IA d’ici la fin 2019.

Panorama des startups françaises utilisant l’IA

Par ailleurs, Bpifrance a dévoilé une cartographie des 552 entreprises et startups françaises dans le domaine de l’IA. Nombre d’entres elles sont spécialisées dans le secteur de l’e-santé, comme Datamento, ou AZmed, un algorithme de deep learning assistant radiologue.